A l’ouest, du nouveau

A l’ouest, du nouveau

Alors que les opposants au nouveau bassin d’aviron se retrouvent confrontés à leurs contradictions, les médias, collectivités regrettent de plus en plus la situation ubuesque.

A l’ouest, du nouveau

triot

Dernières publications en date en espérant que tout ceci ne soit pas trop tard et que la justice restera humaine et non administrative.

Un club ça se défend : Le lien social, du sport de haut niveau dans un milieu rural, la joie des jeunes que nous accueillons, l’investissement des bénévoles, des parents, des compétiteurs…

Bref, le club ACLA et l’aviron ne veulent pas disparaître contrairement aux souhaits de certains qui ne prennent malheureusement pas la mesure de leurs actions.En opposant les pêcheurs aux jeunes sportifs, le collectif d opposants (dont les motivations deviennent flous) risque d’être à l’origine de conflit aquatique que les utilisateurs du lac ont toujours su éviter en bonne intelligence dans un passé pas si éloigné.

Quelques publications récentes scannées.

1/ La CCLA

Gestionnaire du lac (qui reste privé), la CCLA prend nettement position et expose sa position

 

 

 

 

 

2/ Le Dauphiné libéré

2018-04-02 Article DL Sup. Sports

Quelques commentaires, un petit rappel….Chacun jugera !

 

Le club (et ses adhérents) craint pour sa survie,

Commerçants, parents, rameurs, entreprises locales, …N’hésitez pas à nous apporter votre soutien.

Vincent TRIOT

 

 

Une réflexion au sujet de « A l’ouest, du nouveau »

Les commentaires sont fermés.