Aviron, fraîcheur et humidité (le reretour)

Afficher l'image d'origineAviron, fraîcheur et humidité (le reretour)

Le froid va certainement revenir sur la France et plus particulièrement sur le lac d’ Aiguebelette. L’occasion de rappeler certaines règles liées à la pratique de l’aviron par temps froid.

 

 

 

 

Aviron, fraîcheur et humidité (le reretour)

Afficher l'image d'origine

 

L’hiver s’installe progressivement malgré la météo clémente de ces derniers jours. Le soleil n’empêche pas le froid et l’humidité matinale qui rendent les démarrages un peu difficiles. Quelques conseils déjà connus de nombreux rameurs et inconnus par d’autres.

1/ RAPPELS

Le meilleur moyen de lutter contre le froid est de maintenir sa température corporelle a un niveau correct le plus longtemps possible. Donc quelques règles sont à respecter :

  • porter une tenue multi-couches (protectrice du froid, du vent et de l’humidité), afin de laisser des pellicules d’air entre chaque couche et donc d’être isolé !!

Exemple : Pour le haut : Tee-shirt respirant, veste isolante, coupe vent…

Pour le bas : 2 paires de chaussettes, un collant , un sur-collant coupe-vent ….

Qui a froid ?

 

  • Protéger les extrémités : bonnet (50% des déperditions thermiques sont par la tête !!!, encore plus pour ceux qui pensent en ramant) , gants (pour l’aviron, photo ci-dessous), tour de cou (voir boutique club), chaussettes (2 paires , chaussettes de ski …)

Afficher l'image d'origine

  • Attention aux vêtements mouillés ou humides: ils procurent un refroidissement 25 à 30 fois supérieur à un air de même température et  perd 99 % de ses pouvoirs isolants.
  • Alimentation : Riche en glucides et lipides, protéinés. En cas d’effort intense, vérifiez la qualité des dosages afin de fournir suffisamment d’énergie à votre corps, producteur de chaleur !
  • Ayez sur vous des pâtes de fruits, barres énergisantes …Au cas où!

 

Et n’oubliez pas  :

D’amener de quoi vous changer, vous doucher !!! De vous hydrater ! (On se déshydrate aussi en hiver : vos muscles ( entre autres !) ont besoin d’eau pour fonctionner).

 Vincent Triot

 

Et dites vous que c’est pire ailleurs !