Aviron : mes meilleurs (et pires) souvenirs

avironAviron : mes meilleurs (et pires) souvenirs

Rubrique où chacun évoque ses pires et ses meilleurs souvenirs en tant que rameur, barreur, parent de rameur, entraîneur…  au cours de son histoire personnelle liée (ou non) à  l’aviron club du lac d’Aiguebelette.

 

 

Aviron : mes meilleurs (et pires) souvenirs

Dans cette rubrique, je suis allé voir quelques personnes de l’ACLA (et finalement, j’espère que tout le monde y passera !) gravitant autour de l’aviron ou étant dans l’aviron jusqu’au cou,

et je leur ai posé 2 questions simples :

Quel est ton (votre) meilleur souvenir lié à l’aviron ?

Quel est ton (votre) pire souvenir lié à l’aviron ?

Aujourd’hui, Christelle Girard s’y colle. Rameuse loisir assidue, au club depuis plusieurs années.

 

« Je me suis mise à l’aviron car je cherchais une activité complémentaire au ski de fond et qui se pratique toute l’année. La saison de ski devenant de plus en plus courte et habitant à proximité d’un si beau lac, l’aviron s’est imposé naturellement. »

 

 

 

 

Mes pires souvenirs :

« Il faut vraiment que je cherche…

Je crois que c’est toujours  quand il y a du farou…la preuve avec une sortie un mercredi il n’y a pas longtemps où on a dû s’abriter vers chez Michalon, attendre en écopant et bien écouter Fred qui avait réussi à nous rejoindre en bateau.

Et puis la sortie dans les vagues avec une amie anglaise qui était de passage avant les Championnats du Monde et à qui j’avais vanté le calme d’Aiguebelette et les eaux turquoises…ce jour là le lac n’avait pas été à la hauteur de sa réputation ! »

 

Mes meilleurs souvenirs :

« Mes sorties du mardi avec le Véga (quand je ne travaillais pas le mardi ….), la bonne humeur du groupe loisirs que j’ai découvert quand je me suis mise à ramer le week end,

Jeff l'Auguste, cool Chrystelle et Pascal Einstein

cool Christelle au centre

mes sorties en Angleterre chez une amie anglaise (qui s’est mise à ramer elle aussi tant je lui ai vanté les vertus de ce sport) et l’accueil sympa des équipiers, ma première rando aux Roselières( même si on a fini trempé, le délicieux repas fait tout oublier!),

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

la participation à la cérémonie d’ouverture des Championnats du Monde…tous ces moments  font que venir ramer est vraiment un super moment de détente et de partage ! »

 

Vincent Triot (et Christelle)